SAPMM
bannere puzzle

ENSEIGNEMENT DE PARASITOLOGIE-MYCOLOGIE 

PROGRAMME DE 3ème ANNEE DE MEDECINE

 

Objectifs à atteindre

Pour le cours d’introduction à la parasitologie, l’étudiant est censé acquérir toute la terminologie qui va lui faciliter la compréhension du reste du programme.

Dans l’introduction on définit : la parasitologie, le parasite, la notion d’hôte intermédiaire et définitif, la notion de réservoir, de vecteur et de cycle biologique ou évolutif du parasite.

De même, l’étudiant est censé connaître sur le plan épidémiologique la classification des parasites, leurs morphologies, les différents modes de contamination et leurs répartitions géographiques.

Sur le plan clinique un tableau succinct  est enseigné mais assez complet pour permettre une bonne démarche diagnostic. Au niveau de ce dernier, les différents moyens diagnostics sont abordés selon un ordre chronologique qui permet d’arriver à un diagnostic correct.

Sur le plan thérapeutique, les différents moyens sont abordés également pour finir par la prophylaxie.

 

Par la suite chaque cours est fait selon le plan suivant :

I – Introduction

II – Définition

III - Historique

IV  – Etude épidémiologique

          1 – Classification du parasite

          2 – Morphologie des différentes formes et différents stades

          3 – Cycle évolutif avec étude du vecteur, des hôtes et du réservoir quant –  ils existent

          4 – Répartition géographique : dans le monde et en Algérie

V – Clinique

VI – Diagnostic

VII – Traitement

VIII – Prophylaxie

 

Programme des cours

1 – Introduction à la parasitologie

2 – Amibes et Amibiase

3 - Les Amibes libres.

4 – Flagellés intestinaux et urogénitaux.

5 -  Les ciliés

6 – Leishmanies et Leishmanioses

7 – Trypanosomes et Trypanosomiases

8 – Toxoplasme et Toxoplasmose

9 – Plasmodiums et Paludisme

10 – Babésiose et Thélériose

11 – Cryptosporidiose

12 – Isosporose

13 -  Sarcocystose

14 -  Cyclosporose

15 -  Blastocystose

16 – Microsporidiose

17 – Généralités sur les Helminthes

18 – Cestodes parasites de l’homme à l’état adulte

19 – Cestodes parasites de l’homme à l’état larvaire

20 – Douves et Distomatoses

21 – Schistosomes et Schistosomiases

22 – Nématodes et Nématodoses à transmission per-os

23 – Nématodes et Nématodoses à transmission trans-cutanée

24 – Syndromes de Larva Migrans Viscérale et cutané

25 – Filaires et Filarioses

26 – Notions d’Entomologie Médicale

27 – Introduction à la Mycologie

28 – Candida et Candidoses

29 – Malassezioses

30 – Cryptococcus et Cryptococcose

31 – Pneumocystis et Pneumocystose

32 – Dermatophytes et Dermatophyties

33 – Aspergillus et Aspergilloses

34 – Mycétomes

35 – Sporothrix et sporotrichose

36 – Histoplasmoses

37 – Blastomycoses -  Coccidioidomycose

38 – Les opportunistes parasitaires et fongiques au cours du SIDA

 

En fin d’année l’étudiant doit savoir pour chaque parasite :

1 – La classification

2 – Les principales caractéristiques morphologiques

3 – Le ou les modes de transmission

4 – Le cycle évolutif

5 – La répartition géographique et la connaissance d’éventuels foyers actifs

6 – Les principaux signes cliniques

7 – Les principaux signes paracliniques

8 – Des notions sur les techniques de diagnostic et l’hiérarchisation éventuelle de ces dernières

9 – Des notions de thérapeutique

10 – Des notions de prévention

 

Contenu de chacun des cours :

1 – Amibes – Amibiases : dans ce cours seront abordées l’amibe pathogène, Entamoeba histolytica, et les non pathogènes retrouvées dans le tube digestif à savoir Entamoeba coli, Endolimax nanus, Pseudolimax butschlii

2 – Amibes libres : ce cours concerne Naegleria et AcanthamoebaNaegleria étant responsable de méningoencephalite amibienne primitive et Acantamoeba de méningoencephalite amibienne granulomateuse et de keratite.

3 - Flagellés intestinaux et urogénitaux : Seront abordés Giardia intestinalis fréquente chez l’enfant et responsable de giardiase avec syndrome de malabsorption, Trichomonas intestinalis qui provoque des troubles digestifs et le Trichomonas vaginalis à l’origine d’IST. Sera traité également Dientamoeba fragilis

4 – Le cilié : il s’agit de Balantidium coli responsable de la balantidiose.

5 - Leishmanies et Leishmanioses : Les leishmanioses étant un problème de sante publique en Algérie, on insiste sur les différentes formes qui existent à savoir la leishmaniose viscérale due à Leishmania infantum  et la leishmaniose cutanée à  Leishmania major sans oublier la leishmaniose cutanée du Nord due à Leishmania infantum variant enzymatique. A côté des deux formes existantes en Algérie, la forme cutanéo-muqueuse est enseignée.

6 - Trypanosomes et Trypanosomiases : cette entité regroupe les deux formes de trypanosomiase. La trypanosomiase africaine ou maladie du sommeil due à deux espèces de trypanosome, Trypanosoma brucei gambiense et Trypanosoma brucei rhodesiense et la trypanosomiase américaine ou maladie de chagas due à Trypanosoma cruzi.

7 - Toxoplasme et Toxoplasmose : c’est une protozoose due à Toxoplasma gondii et existe sous trois formes. La toxoplasmose acquise bénigne et inapparente, la toxoplasmose congénitale, responsable de fœtopathies graves et la toxoplasmose de l’immunodéprimé.

8 - Plasmodiums et Paludisme : seule urgence en parasitologie et bien qu’éradiqué en Algérie, on assiste à une réémergence. Le paludisme est due à quatre espèces plasmodiales, le Plasmodium falciparum, le plus redoutable, le vivax, l’ovale et le malariae.

9 – Babésiose  et Thélériose : due à Babesia, hématozoaire des bovins, proche du Plasmodium peut provoquer le même tableau clinique chez l’homme. On insiste dans ce cas sur le diagnostic différentiel.

10 – Cryptosporidiose – Isosporose -  Sarcocystose -  Cyclosporose -  Blastocystose – Microsporidiose : c’est des protozooses opportunistes du tube digestif particulièrement fréquentes chez le sujet immunodéprimé.

11 - Généralités sur les Helminthes : à travers ce cours la classification des helminthes est refaite ainsi que leurs morphologies avec ce qui permet de les distinguer entre eux.

12 - Cestodes parasites de l’homme à l’état adulte : dans ce chapitre seront abordés le téniasis à Tænia saginata et à Tænia solium, la bothriocephalose à Diphyllobothrium latum , hyménolépiose à Hymenolepis nana et la Dipylidiose a Dipylidium caninum

13 – Cestodes parasites de l’homme à l’état larvaire : ce chapitre regroupe l’hydatidose due à Echinococcus granulosus, l’echinococcose alvéolaire dont le responsable est Echinococcus multilocularis, la cysticercose liée à Tænia solium, la cénurose due à Multiceps multiceps et la sparganose due à Spirometra mansoni.

14 - Douves et Distomatoses : les douves sont responsables de différentes formes cliniques de distomatoses. Seront enseignées 

  • Douves hépatobiliaires : Fasciola hepatica – Dicrocoelium dendriticum –      Opisthorchis   felineus – Clonorchis sinensis
    • Douves intestinales : Fasciolopsis buski – Heterophyes heterophyes –

                                       Metagonimus yokogawai

  • Douves pulmonaires : Paragonimus westermani – Paragonimus kellicotti

15 - Schistosomes et Schistosomiases : les quatre formes cliniques de schistosomiase seront abordées dans ce chapitre. Il s’agit de :

  • La schistosomiase uro-génitale : Schistosoma haematobium
  • La schistosomiase intestinale : Schistosoma mansoni
  • La schistosomiase rectale : Schistosoma intercalatum
  • La schistosomiase artério-veineuse : Schistosoma japonicum – S.mekongi

16 - Nématodes et Nématodoses à transmission per-os : ce chapitre regroupe l’ensemble des nématodes à transmission per-os et qui sont responsables de troubles digestifs variables. Il s’agit de :

  • Oxyurose : Enterobius vermicularis
  • Ascaridiose : Ascaris lumbricoides
  • Trichocephalose: Trichiuris trichuira
  • Trichinellose : Trichinella spiralis

17 - Nématodes et Nématodoses à transmission trans-cutanée : trois espèces essentiellement, Ancylostoma duodenale, Necator americanus et Strongyloides stercoralis.

18 – Syndromes de Larva Migrans : il s’agit du syndrome  de larva migrans viscérale et de larva migrans cutanée. C’est l’ensemble des symptômes provoqués par les migrations et la survie dans la peau ou les  viscères de larves de nématodes d’animaux.

Larva Migrans viscérale : Toxocarose due à Toxocara canis et Toxocara catis

Larva Migrans cutanée : Larbish ou dermatite rampante due à Ancylostoma caninum et  Ancylostoma brasiliensis

19 - Filaires et Filarioses : ce chapitre regroupe

  • Les filaires lymphatiques : Wuchereria bancrofti et Brugia malayi
  • Filariose cutaneo-dermique : la loase due à Loa loa
  • Onchocercose due à Onchocerca volvulus
  • Dracunculose due à Dracunculus medinensis

20 – Notions d’Entomologie Médicale : permet l’étude des arthropodes ecto ou endoparasites de l’homme. Certains ont un rôle de nuisance et d’autre un rôle vecteur très important.

Ce chapitre est destiné à  la classification de ces arthropodes, leurs études sur le plan morphologique, biologique, leurs interventions dans la transmission et la lutte  contre ces derniers.

21 - Introduction à la Mycologie : elle regroupe toute la terminologie utilisée en mycologie.

Définition de la mycologie, des champignons, leurs classifications, leurs morphologies, leurs biologies, la clinique qu’ils engendrent, les moyens diagnostics utilisés et les traitements ainsi que les moyens prophylactiques.

22 - Candida et Candidoses : toutes les formes cliniques, dues essentiellement à Candida albicans, seront traitées dans ce chapitre. A côté de Candida albicans, d’autres seront abordés. Il s’agit de C.tropicalis, C.krusei, C.glabrata, C. parapsilosis et autres espèces.

23 - Pityriasis Versicolor : due à Malassezia furfur avec Pityrosporum capitis

24 - Cryptococcus et Cryptococcose : due à Cryptococcus neoformans

25 - Pneumocystis et Pneumocystose : due à   Pneumocyctis jirovecii

26 - Dermatophytes et Dermatophyties : particulièrement fréquent, ils sont responsables de teignes du cuir chevelu, des teignes de la peau glabre et  les onychomycoses. Les agents responsables, à titre d’exemple sont Epidermphyton  floccosum, Trichophyton violaceum, Trichophyton rubrum, Microsporum canis et autres.

27 - Aspergillus et Aspergilloses : quatre espèces pathogènes pour l’homme :                      

  • Aspergillus fumigatus
  • Aspergillus flavus
  • Aspergillus nidulans
  • Aspergillus niger

28 – Mycétomes : seront abordés dans ce chapitre, les mycétomes fongiques et les mycétomes actinomycosiques.

29 - Sporothrix et sporotrichose : mycose sous-cutanée due à Sporotrix schenckii

30 – Histoplasmoses : il existe deux formes d’histoplasmose, l’histoplasmose américaine due à Histoplsama caspulatum et l’histoplasmose africaine due à Histoplasma duboisii

31 – Blastomycoses et Paracoccidioidomycose : dues respectivement à Blastomyces dermatitidis et Blastomyces braziliensis

32 – Coccidioidomycose: mycose profonde due à un champignon dimorphique : Coccidioides immitis

33  - Les opportunistes parasitaires et fongiques au cours du SIDA : le dernier cours dans le programme est un cours de synthèse au cours duquel les parasites et les champignons traités auparavant sont repris pour souligner leurs particularités lors de l’immunodépression.

 

Visiteurs

Aujourd'hui 30 Total 26197

Actuellement il ya 3 invités et pas de membres en ligne


VCNT - Visitorcounter